Bien-être & vie positive

08/04/2024

AUTEURE : CINDY GAGNIER

Exercices, stratégies & intentions pour revenir plus facilement dans un espace d’amour de soi.



Le  Yoga une réponse au manque d’Amour ? 


Notre monde humain souffre d’un grand manque d’amour. 

Quels remèdes il y a t-il à nos souffrances ? La sagesse millénaire du yoga nous offre des réponses et des voies de libération et de guérison puissantes.  


Dans ses Yoga Sutra, le sage Patanjali nous enseigne que nos souffrances sont dues à des d’impuretés, des blocages, qui sont logées dans nos corps physique, énergétique et mental. Ces souffrances proviennent de croyances erronées qui sont engrammées dans notre inconscient et qui nous enferment dans des schémas négatifs qui engendrent notre mal-être. 


Patanjali nous explique que ces souffrances sont causées par cinq afflictions qui sont: l’ignorance, un sentiment du je-suis erroné, le désir et l’attachement, l’aversion, et la peur. 

Il nous parle ensuite des techniques du yoga de l’action, le kriya yoga, qui pourront nous aider à nous libérer des ces afflictions et améliorer notre bien-être et notre connaissance de Soi. 


Le kriya yoga consiste en 3 techniques :

  • La pratique 
  • l’étude de soi 
  • l’abandon à l’Être suprême


Nous allons simplifier pour mieux comprendre, et vous allez voir que l’enseignement du yoga a une intelligence profonde qui recèle un savoir précis du fonctionnement de l’être humain.


Pour se libérer Patanjali nous propose 3 techniques complémentaires qui vont solliciter les aspects différents de notre être : 

  • - La première technique,  «la pratique» va solliciter nos capacités d’action, de mise en oeuvre. Nous aurons des exercices à faire : postures, respirations, méditation, avoir une bonne hygiène de vie, et suivre des règles morales envers soi et envers les autres.
  • - La deuxième, «l’étude de soi» sollicite nos capacités psychiques et intellectuelles, qui nous invite à la recherche et à la réflexion. 
  • - La troisième «l’abandon à l’Être Suprême» sollicite nos capacités émotionnelles, nos capacités à des sentiments élevés et nobles. C’est la voie du Coeur, de l’Amour. Cette technique peut être abordée de diverses façons selon la sensibilité de chacun. Traditionnellement en Inde il s’agit du Bhakti yoga, le yoga de la dévotion. Le choix de l’objet de la dévotion n’appartient qu’au pratiquant. 


Je rappelle que le yoga n’est pas religieux, aucune croyance n’est proposée ni imposée. Cependant, dans sa grande sagesse et ouverture, le yoga fait de la place à celles et ceux qui ont une aspiration religieuse et ont choisi de passer par le chemin du culte et de la dévotion à un ou des dieux. Ces personnes ont toute la liberté d’intégrer leurs croyances dans leur pratique du Bhakti yoga.  


Nous avons donc dans le yoga 3 techniques d’exploration de soi au travers de nos 3 grandes capacités : agir, réfléchir et aimer/ressentir. 


Aujourd’hui, vous l’avez compris, nous allons plonger dans la troisième technique : Aimer. 


Au chapitre 2, sutra 28, Patanjali nous dit : «par la pratique des différents membres du yoga, les impuretés sont détruites, dévoilant la lumière de la connaissance et le discernement.» 

Il nous explique dans les sutra qui suivent, un par un les membres du yoga. Puis au sutra 45, il nous dit : «De la dévotion à l’Être Suprême résulte l’accès au samadhi». Comprenez «de l’installation dans l’espace d’Amour résulte la libération et l’extase».


Les anciens sages de l’Inde reconnaissaient donc l’Amour, comme force libératrice très puissante, puisque Patanjali nous dit qu’à elle seule, sans autre technique, nous pouvons accéder directement à la libération. J’écris Amour avec un grand A pour parler de cette énergie de vie présente en tout, à la fois mère et mystère de la Vie. 


L’espace d’Amour est un espace naturel de joie, d’harmonie, de force, de sagesse et de liberté. L’Amour est à la fois un agent libérateur et un état de libération. Et les souffrances qui nous affligent montrent que nous sommes plus ou moins coupés de l’énergie d’Amour. 


En reprenant la sage parole de Gandhi «soyons le changement que nous voulons voir dans le monde», qui nous rappelle que ce que nous voyons à l’extérieur est le reflet de ce qui se vit à l’intérieur de soi, nous allons explorer l’Amour à la source par son expression première : l’Amour de soi. 


L’amour de soi : essentiel à notre santé physique & mentale


Quand vous entendez «amour de soi» … que vous vient-il à l’esprit ? 


Vivez-vous et incarnez-vous totalement la chose? Est-ce une évidence pour vous ? 

Ou bien … vous esquivez le sujet, cela vous gêne ? La chose vous paraît bien difficile, floue ? … ou bien elle est plutôt… conditionnelle … ? 


Ou encore,  le sujet est quelque peu associé, tout au fond de votre esprit, à une touche de négativité, de culpabilité, voir même de honte … J’ai pu observer cela dans ma propre psyché et je l’observe aussi chez de nombreuses personnes que j’accompagne en soins holistiques. 


Il est malheureux de faire le constat qu’il n’est pas rare de voir des traces persistantes de croyances négatives sur une chose aussi belle que l’amour de soi.


Il apparait que beaucoup d’entre nous soient affligés d’une sorte de sabotage qui voudrait nous faire croire que nous aimer nous-mêmes est une mauvaise chose, quelque chose que nous ne méritons pas et qui ferait de nous des personnes imbues d’elles-mêmes, des personnes égoïstes ou pompeuses … Cela résonne-t-il en vous? 


Trop souvent l’amour de soi est confondu avec : 

  • l’égoïsme (ne penser qu’à son plaisir et intérêt personnel), 
  • la vanité (désir d’être approuver, se faire valoir, par les autres) 
  • l’orgueil  (désir, sentiment, d’être au-dessus des autres) 
  • Narcissisme (admiration excessive de soi)


D’où viennent ces croyances erronées de l’Amour de soi ? Sont-elles de veilles mémoires laissées par la religion catholique (nous sommes tous nés pêcheurs et il nous faut nous repentir …)? Résultat d’une éducation dure et violente, d’expériences traumatisantes, de commentaires d’autrui négatifs à notre égard ?  


Multiples peuvent en être les causes qui irons nourrir nos afflictions et nous amener à nous couper de l’amour de Soi. De-là le cycle s’auto-entretien, tel un serpent qui se mord la queue et devient un tourbillon qui nous tire toujours plus vers le bas.  



Exercices, méditations, stratégies & intentions


Passons maintenant à la pratique. Je vous propose un livret dans lequel vous pourrez pas à pas et de façon structurée à l’aide d’exercices, de réflexions et de 2 méditations guidées faire les prises de consciences nécessaires pour commencer à vous libérer des blocages et vous rouvrir à l’Amour de vous-mêmes. 


Voici les thèmes que vous irez explorer dans ce livret :

  • Comprendre que l’Amour est un état naturel
  • Sortir de l’identification
  • Aller vers l’acceptation et le lâcher-prise 
  • Reconnaître les différents visages de l’Amour de soi
  • Faire la lumière sur les blocages qui vous coupent de l’Amour de soi
  • Mettre en place des stratégies pour nourrir le changement
  • Passer à l’action concrète avec l’aide d’un challenge !




«Notre tâche n’est pas de chercher l’amour, 

mais simplement de rechercher et trouver en nous 

toutes les barrières que nous avons construites contre lui.» 

Rumi



Téléchargez gratuitement le PDF du «livret de l’Amour de Soi»

Cet article, livret et méditations associées sont le fruit de nombreuses heures de travail. 

Le livret est en téléchargement libre, pour la bonne raison que l’Amour est libre ! 

Si vous voulez soutenir mon travail, vous pouvez me faire un don.

MERCI ! 

Cet article et ce livret vont main dans la main avec le cycle de cours de yoga en ligne « Aime & Explore ». 

12 pratiques libératrices pour aller s’ouvrir et s’installer dans un espace d’Amour. 

Cycle « Aime & Explore »
Retour à l’index du blog

Conception : Cindy Gagnier 2024